Faites l'amour, pas la guerre !

Publié le par Onee-Chan

gif-animaux-124Autant vous le dire tout de suite, la traduction de cet article en anglais donnerait  non-pas "Make love, not war", mais bien "Make sex, not war".

 

Voici un slogan qui connaîtra sûrement un regain d'intérêt dans l'actualité. Avez-vous écouté la radio cette semaine ? Non ? Grave erreur. Vous y auriez appris deux ou trois choses vraiment passionnantes...

 

En premier lieu, vous sauriez qu'un rat ou une souris vit en moyenne quatre ans, mais qu'une race particulière, le "rat-taupe nu", lui, vit une trentaine d'années et en super forme. Plus précisément, les scientifiques étudient le gène qui les empêche d'avoir le cancer (Ah, là on se dit que c'est cool la science).

 

Alors, buvons à la sienne, un autre trentenaire ça s'arrose, tout rat soit-il ! Bon déjà vous n'êtes pas venus pour rien : un rat qui atteint notre âge, ça impose le respect. Faut le dire.

 

Au passage, peut-être que certaines d'entre vous aimeraient en profiter pour tester leur mode d'organisation sociale ? Elle est semblable à celle des fourmis ou des abeilles avec une femelle reproductrice, appelée reine, entretenant une relation stable avec quelques mâles sélectionnés pour l’accouplement, et des ouvriers, constitués du reste des individus de la colonie dont le travaille consiste à forer des galeries, élever les jeunes, assurer la sécurité de la reine, trouver de la nourriture, etc. 

 rat-taupe-nu.jpg

 

Blague à part, des chercheurs auraient parallèlement à cela (étaient-ils inspirés par la vie sexuelle des rats-taupe "nus"...?) découvert que pour réduire les risques d'avoir un cancer de la prostate, il fallait faire l'amour  21 fois par mois pendant dix ans, selon un Docteur invité du Fou du Roi sur la radio France Inter.

 

Calculons rapidement : A raison de 4 semaines par mois ça nous oblige à faire l'amour environ 6 fois par semaine - oui, ils nous laissent nous reposer le jour du Seigneur tout de même.

 

Et là Mesdames c'est le moment où vous vous divisez en deux catégories :

  • Il y a d'abord celles qui vont crier youpi en sautant partout (façon de parler, vous m'avez comprise)

 

  • et celles qui se disent "nous on s'en fout nous on n'en n'a pas  de prostate". Oui mais pensez aux (futurs) hommes de vos vies qui, eux, sont très intéressés par cette gigantesque blague fabuleuse découverte.

 

Si vous appartenez à la première catégorie, vous pouvez vous dispenser de lire la suite...

      souris 01


Si vous appartenez plutôt à la seconde catégorie, rassurez-vous tout de même j'ai deux bonnes nouvelles pour vous :

 

  • La première, c'est qu'en réalité le journal médical qui a publié l'info le préconise SEULEMENT 3 fois par semaine. (vérifiez ICI) Et là vous faites "ouf" parce que, en tout bon français qui se respecte, vous avez déjà des rapports sexuels au moins 3 fois par semaine si l'on en croit les statistiques (rafraîchissez-vous la mémoire ICI).

 

Alors : Bravo, continuez comme cela vous contribuez à sauvez la planète du cancer de la prostate.

 

  • La seconde info - la meilleure pour celles qui pensent en secret que leur vagin n'est pas une autoroute - est que, désolée Messieurs... Ca fonctionne tout pareil si vous vous débrouillez tout seul (toujours selon les scientifiques) !

 

Conclusion, Messieurs, si vos femmes viennent de lire la fin de cet article, il va vraiment falloir que vous soyez très, très, très gentils avec elles si vous voulez qu'elles prennent soin de votre prostate...! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Les chroniques

Commenter cet article

LiLie 04/05/2011 14:32



Bah moi je fais partie de la 1ère catégorie d'abord !! Mais j'ai pas de prostate à sauver dernièrement ! Pffff



Onee-Chan 04/05/2011 15:47



lol je compatis... Moi je fais ce que je peux pour sauver mon homme d'une mort atroce, hein ! 


qu'est-ce qu'on ferait pas par altruisme !