Les e-mails surprise... (1/2)

Publié le par Onee-Chan

Aujourd'hui, j'avais prévu de vous faire part de la découverte d'une nouvelle méthode mise au point par des chercheurs américains pour retrouver la trace des auteurs de couriels anonymes.  Puis j'ai ouvert mes e-mails, et là j'ai décidé de vous introduire mon propos par un - petit, je vous rassure - coup de gueule qui a un rapport plus ou moins lointain avec le sujet de départ. Vous allez donc devoir faire face avec courage à un insoutenable suspens, avant de connaître la méthode annoncée plus haut...

 

spam.jpg

(Si je me laisse aller je ne réponds plus de mes actes...!)

 

Nous sommes tous plus ou moins "spammés". Nous l'acceptons, d'abord car nous n'avons pas vraiment le choix, ensuite parce que nous connaissons des moyens plus ou moins efficaces d'y remédier ou de le gérer. Dans les indésirables trônent alors, pêle-mêle, Décathlon qui a dû avoir mon adresse e-mail lors de la fabrication d'une carte de fidélité, Kiabi - tiens pourquoi kiabi ? Qui donc a vendu MON adresse e-mail à Kiabi ?! - des banques, assurances, je n'ai pas encore eu la pâtée pour chat ou les sex-shop mais ça ne saurait tarder - ne rêvons pas - et j'en passe et des meilleures. Et je n'aborde même pas les éternels "indésirables" qui ne vont jamais dans les spams, ceux-là au moins on sait tous pourquoi (oui, nous sommes de vulgaires marchandises achetées et vendues à tout va !).

 

Je vous ai nommé Kiabi. Je subodore que c'est bien Kiabi qui m'envoie ses propres publicités pour la petite robe noire du soir à 10 euros, ou l'ensemble de sous-vêtements féminins pour à peine 5 euros de plus. Je subodore que c'est bien Kiabi parce que , comme le Porsalut, c'est écrit dans le nom de l'expéditeur, et que si c'était la Banque Populaire qui m'envoyait cette publicité, j'y verrais comme une sorte d'erreur. Pas vous ?

 

Oui mais voilà, il nous arrive pourtant - et encore pas plus tard que ce matin - de recevoir des e-mails soit de destinataires inconnus, soit de destinataires ERRONÉS ou trompeurs - non plutôt FAUX ou USURPÉS, n'ayons pas peur des mots.

 

Je m'explique. Me voici face à deux e-mails :


  • Le premier vient d'une personne que je ne connais ni des lèvres ni des dents, comme dirait Frédéric DARD, qui m'a visiblement réexpédié le message que lui-même avait reçu. Monsieur X, mon expéditeur, a l'air de me connaître - lui - puisqu'il m'a écrit ceci sans autre forme de procès (le goujat) :

 

mailmsg.jpg

 

Je précise que la suite du message qu'il m'a réexpédié est constituée des louanges d'un champagne dont je tairais le nom, dans le but évident de ne surtout pas lui faire de publicité. Tout cela à mon adresse mail du boulot, histoire de faire sérieux.

 

Ce n'est pas fini. Curieuse, je veux savoir qui m'envoie cette fichue blague. Je tape donc son nom sur notre fameux ami, vous savez le plus grand enquêteur que le monde ait jamais connu, j'ai nommé : Google. Ce dernier m'apprend que Monsieur X est une entreprise de recrutement de la fonction publique (avec moi ils sont bien tombés, comme vous le savez - sinon pour un exemple, c'est ICI...).

 

Absolument rien à voir avec le champagne.

 

Ni avec moi.

 

Comment a-t-il eu mon adresse ? Mystère. Ou pas tant que ça. Mais cela m'amène au second mail que j'ai reçu.

 

- Second mail : Figurez-vous que je me le suis envoyé à moi-même toute seule, celui-ci, à en croire ce qu'il est écrit dans la case "nom de l'expéditeur"...! Un peu fort non ? Maintenant voilà que je m'envoie des publicités à la con (oui je sais, ça ne se dit pas, ce n'est pas beau, vilain mot, baaah) toute seule comme une grande (faut dire, je les aime tellement que je ne peux plus m'en passer ) !

 

Et voici donc où je veux vraiment en venir : Des auteurs anonymes d'e-mails empruntent nos noms pour spamer nos contacts - ou les leurs, ou des inconnus, nous ne sommes plus à cela près. Oui je sais : Ce n'est pas nouveau, et il n'y a pas mort d'homme. M'enfin ça fait sérieux quand votre client (ou patient, etc) reçoit dans sa boîte mail un message de son avocat (ou médecin, c'est encore mieux ainsi !) qui lui dit : achetez-donc ce champagne il est très bon !!! 

 

Ma collègue a même été contrainte de fermer son compte mail tellement elle (!) envoyait de spams et publicités en tous genres (et douteuses) à tous ses contacts - privés comme professionnels ! C'est quand même un comble, non ?

 

Bon, ça c'est pour ce qui concerne mes petits désagrément quotidiens... La prochaine fois je vous parle de ce qui se passe quand on est victime de mails venant d'auteurs anonymes en matière de cyber-criminalité !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Les chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

axel 25/04/2011 12:14


En prison les voyous du net !


Onee-Chan 25/04/2011 12:26



Farpaitement ! 



Jacqueline 25/04/2011 10:58



les "e-malis" de NIMPORTE QUOI DE NIMPORTE QUI ,, c'est plus que "cassebonbon", bien d'accord !!!



Onee-Chan 25/04/2011 11:01



Merci, Ô, lectrices qui me comprenez !!! Et bon courage pour les désinscriptions qui mettent en général bien 10 jours pour être enregistrées...



LaFeeDuLac 24/04/2011 17:37



Pfff m'en parle pas, moi aussi je reçois des spams envoyés par ma propre adresse... Et en plus ça en envoie aussi à mes collègues, avec MON adresse pro...



Onee-Chan 24/04/2011 20:10



Oui c'est surtout ça le fléau qui a déclenché mon courroux !!! Seul moyen trouvé : fermé ce compte et en ouvrir un autre ! grrrrr comme diraient les lecteurs précédents 



grr, ça m'agace, mais je reste cool 24/04/2011 12:46



Oui, ils m'agacent, tous ces gens qui cherchent à forcer mon porte-monnaie, mais j'essaie de rester zen. Pour cela, deux méthodes : la première avec ceux qui sont presque honnêtes (ils s'achètent
quand même des fichiers entre eux et c'est douteux), j'ouvre le message et je clique en bas pour me désabonner, ça marche assez bien ; et la deuxième, pour ceux qui volent nos adresses lors de
notre navigation, les gros malhonnêtes, berk, on les reconnaît très vite, je n'ouvre surtout pas le message, je clique en haut à gauche sur le panneau "interdit de stationnner", allez zou, à la
poubelle. Ca m'étonnerait que j'y passe 5 ou 6 heures par mois, malgré la quantité !! Le maître mot : reste cool et méprise !



Onee-Chan 24/04/2011 20:07



Aujourd'hui est un jour étrange... Tous mes lecteurs ont un nom bizarre, j'ai loupé un truc...? Oui moi aussi 5 ou 6 h ça me laisse dubitative... Et quand on sait que c'est une moyenne ça fait
peur... D'un autre côté si on va se désinscrire à chaque fois c'est sûr ça prend du temps, surtout que les même doivent finir par revenir quand même... Enfin bref, pas grave, je suis
effectivement plus zen depuis que je l'ai exorcisé !  (ou peut-être est-ce le week end et le magnésium de
paques...?)



RESTE COOL 24/04/2011 10:41



Restez zens les amies. L'internet est comme tout autre moyen de communication. Parfois génial, d'autres fois insupportable. Les spams font partie de la deuxième catégorie. Il faut les zaper le
plus vite possible et continuer à naviguer sur nos blogs préférés. N'est-ce pas Onee-Chan ? 



Onee-Chan 24/04/2011 10:48



Voui voui, c'était juste mon petit coups de gueule du jour parce il y a vraiment des fois où ça me saoule mais je fais avec, comme tout le monde. Je suis très très calme