Les jardiniers du dimanche reprennent du service !

Publié le par Onee-Chan

CIMG6799.JPG

 

Aaaaah, le printemps ! Respirez !

 

Inspirez ! Soufflez ! Bien. Vous êtes parés.

 

Aujourd'hui l'opération consiste à sauver le jardin qui veut renaître, de toutes ses mauvaises herbes accumulées durant l'hiver et qui l'étouffent.  Jusque là, ça paraît fastoche. Dans l'herbe, un coup de râteau à feuille fera très bien l'affaire. Dans le potager, un coup de binette et de sarclette rend à la terre son odeur d'humidité inimitable et sa couleur profonde, indice de bonne santé et d'endroit idéal pour nos futurs légumes.

 

Au passage, et sur les conseils de ma mamie qui jardine comme un chef, penser à ratiboiser ce que le voisin pourrait aisément nommer des ronces qui traversent son grillage, mais que je reconnaîs plus volontier et pleine d'espoir sous l'appellation de framboisier.

 

D'ailleurs il faut toujours écouter les conseils de sa grand-mère. C'est un principe de base. Ca vous évite par exemple de biner bêtement votre jardin alors que vous avez là une délicieuse salade à portée de main :

 

CIMG6778

 

Mais si regardez mieux, là, légèrement à droite : ce magnifique pissenli au milieu des pousse de muguet ! Ce serait tellement dommage de s'en priver ! En plus ça tombe bien, je n'ai pas eu le temps de faire les courses, récemment... Mmmm miam, la bonne salaaaade fraîche et craquante !

 

CIMG6816.JPG

 

Tiens en parlant de muguet, vous avez vu tout ces plans ? C'est le printemps !!! Bon mais ne nous enflammons pas ; bêchons ; ratissons. Ah c'est pratique, tiens, avec toutes ces pousses...

 

Oups, ça sent bon. Trop bon, c'est pas normal... Roh zut j'ai marché sur quelque chose que je n'aurais sûrement pas dû écraser... Oh, un de mes pieds de verveine-citronnelle pour mes tisanes dans le jardin au son des grillons, les douces nuits d'été ! Hum, passons.

 

Heureusement, mes aromates sont toujours là.

 

CIMG6823.JPG

 

Mes aromates sont mes amis, non-seulement pour leur saveur incomparable en cuisine, non-seulement pour l'odeur délicieuse qu'ils répandent au gré du vent les longues soirées d'été, mais également pour leur incroyable robustesse et leur résistance à mon incompétence chronique à m'occuper d'un jardin de manière régulière et suivie.

 

Non c'est vrai ils ont du mérite, les pauvres : oseille, thym (dont vous savez depuis loft story qu'il se prononce "tin" et non time, merci pour lui...), ciboulette, laurier sauce, etc... : je vous aime !

 

hirondellesbis

 

Oh, des pitis zoiseaux qui viennent réclamer la becquée que la binette de mon cher et tendre leur a promis ! Sympa comme compagnie, même si l'on sait qu'il ne sont là que pour la bouffe.

 

Sauf le rouge gorge. Le rouge gorge lui, c'est mon ami. Il comprend tout ce qu'il se passe et dialogue avec moi de son regard interrogateur et intelligent, au rythme de ses petits sauts séducteurs et savants. Il est poli, et me demande s'il peut se permettre cette intrusion dans le garde-manger géant que je piétine.

 

Sois le bienvenu, l'ami. Contre une petite chanson, peut-être ?

 

Si seulement il pouvait me débarrasser de ces saleté de bestioles rouges dont j'ai horreur et que l'on nomme gendarmes (sans relation de cause à effet - et oui j'ai dit rouges, pas bleus !).

 

CIMG6805.JPG

 

Mais ce n'est pas grave : de toute façon j'ai mon arme secrète contre eux : un bon jet d'eau savonneuse sur tout ça, et on n'en parle plus ! Non mais ! C'est qui le chef, ici ?!

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Momiji 22/03/2011 16:21



Merci de penser à faire des boutures d'aromates pour ta copine désespéré qui n'a toujours pas réussi à se séparer du chat...