Les pisseuses parlent aux pisseurs

Publié le par Onee-Chan

Petit contre-temps dû à l'incivilité de quelques messieurs : J'avais prévu de vous publier la suite des expositions d'art du week end, mais ce que j'ai vu aujourd'hui est du GRAND Art. Donc ça passe avant, c'est comme ça.

 

J'en ai ras le bol. Ras le bol, Messieurs, de vous voir garer vos voitures sur le bord d'une rue en centre ville pour sortir pisser sur les murs de la maison la plus proche, complètement à découvert sans même regarder à droite ni à gauche pour voir si je vous guette avec mon appareil photo. Parce que je vous le dis tout de suite : la réponse est oui. Oui, j'ai bien pris le délit en photo, en pleine action.

 

Ras le bol, déjà, de vous voir le faire sans gêne sur le bord de l'autoroute.

 

Ras le bol, également, de vous voir le faire sur les rosiers de la voisine, ou de votre hôte, ou pire : les vôtres (oui "pire" parce que chez vous, vous savez où sont les chiottes).

 

Ras le bol, encore et enfin, de voir ça dans les soirées arrosées où, après les concours de bières ingurgitées,  vous concourez pour savoir celui qui arrivera à viser le piéton du haut d'un balcon (ne faites pas ces yeux étonnés et allez vous promener dans une ville étudiante la nuit).

 

 

 

Alors bien sûr, dans ma grande magnanimité, passe encore quand c'est en forêt.

 

Passe encore quand les parents font faire ça au gamin dans la rue - encore que, je suis certaine qu'il y a moyen de s'abriter un peu...

 

Passe encore le papi qui a des problèmes de prostate - Il y a bien une mamie un jour qui est entrée dans mon jardin, a levé sa jupe devant mes fenêtres et a uriné là comme ça devant moi et sans gêne à travers, je l'espère pour elle, sa culotte à fente à l'ancienne (oui j'ai hurlé sur le moment... Je crois même l'avoir traîtée de chienne dans un moment d'égarement - mais à travers la vitre, hein, le temps que je descende elle avait déguerpi !).

 

Passe encore le malade que je vois de temps à autres au coin de la rue, à poil(s) sous son long manteau - si, je ne dis pas que c'est bien ni que ça me rassure, mais ça passe : c'est un malade aussi. il faut l'enfermer, mais c'est un malade.

 

Mais quand je vois un blond con d'à peine une quarantaine d'années se garer à 10 mètres du bar le plus proche - devant lequel il vient de passer - pour pisser contre un mur à découvert sur une rue passante et à côté d'une école, là, je dis NON ! 


Trop, c'est trop ! Mais enfin que vous ont appris vos parents ? Seraient-ils fiers de vous ? Le feriez-vous devant eux ? Allez-vous apprendre cela à vos enfants, que diriez vous si vous étiez spectateur ???

 

Et je suis gentille. Si, si, malgré mon agacement manifeste, je suis même trop gentille. Parce que je vais vous dire : Pour cette fois, je vais me contenter de vous montrer le résultat du délit. Mais je vous GARANTIS que la prochaine fois que j'en croise un refaire un truc pareil devant moi, JE PUBLIE SA PHOTO SUR INTERNET ICI-MÊME SUR CE BLOG !

 

 

pissebis.jpg 

 

 

Et vous pouvez me croire : Quitte même à établir un tableau de chasse où vous, lecteurs et trices qui me soutenez, pourrez rajouter les vôtres à volonté : je le ferai. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Les chroniques

Commenter cet article

Mariartgraf créatrice mixed media 30/05/2011 21:03



Ce qui me dégoûte encore plus, ce sont les gens qui font pipi dans la mer et même qui encouragent leurs enfants à le faire ! BEURK ! du coup je n'ose plus me baigner sur les plages publiques :(



Onee-Chan 30/05/2011 22:09



Oui, je comprends ; d'un autre côté ils font pareil dans les piscines et c'est un espace plus petit et moins brassé et renouvelé, ou encore les chiens sur les plages des étangs etc... (vilains
maîtres...)


L'incivilité est partout malheureusement !



Karinou 27/05/2011 14:15



sublime ! j'adore !!!! ca fait du bien de lire ca ! lol



ANNA LOGIQUE 27/05/2011 12:04



je viens de raconter ton "histoire" de pisseur à un "paysan",,qui à bien rigolé ,, lui il met des barriéres electrique,,pour que les vaches ne sortent pas de ses prés,, hé bien ,, les pisseurs ,
qui ne font pas gaffe,, s'en prennent un petit coup  ,, sur ce qu'ils appellent  " LES GLAOUÏES",,,, et lui, (le paysan) il rigole,,,,,,, BIZ ,,, continue  surtout continue et ne
loupe pas le prochain,, et,? on fais un concours de "zigounettes",,?,,,,, RE  BIZ 



JACLINE 27/05/2011 09:55



en plus de ,,?,, disons 50 ans ,, dire combien de tableaux de ce genre ,,?,,j'ai vue , et ,,en ce temps là,, les "pissotiére" existaitent,,,les hommes sont de "gros" cochons ,, Jacques Brell , le
chante,,MAIS  SI  LES  MAMANS  BONNE  FETE  A  ELLES AVAIENT APPRIS A  LEUR  PETIT S  GARCON S  qu'il y a des "régles",, est ce que,?
 je me demande si  LES MIENS ,, il sont 3 , font ce genre de chose ????? tiens je vais poser la question,?,,,,quand aux femmes qui ne peuvent se retenir , et ne savant pas ou elles
peuvent trouver un "petitcoin" je serais moins sévére,,,, peut on sonner chez un particulier et demande la permission d'aller aux toilettes ????? j'en connais , des femmes qui ne sortent et ne
vont que la ou elles savent qu'il y a des toilettes,,  MAIS  BRAVO  POUR  L AVERTISSEMENT   A  PLUS 



Onee-Chan 27/05/2011 10:07



Il y a bien sûr des cas de force majeur mais ce ne sont pas ceux-là que j'accuse (ba ça y est, je me prends pour Zola ! pfff ) ! Alors peut-être que les mamans ont oublier de leur apprendre ça vous croyez ? bisous



thorgard 27/05/2011 00:34



moi j'ai déjà fais pipi dehors mais à la campagne... quand il n'y a pas de toilettes à l'horizon et vu que je ne dois pas me retenir trop longtemps sinon ca me provoque des cystites...allez zou
je file me cacher derrière un buisson...et oui en plus je suis pudique, je veux pas qu'on voit mon popotin :p



Onee-Chan 27/05/2011 07:28



Tu es sauvée, on ne mettra pas ta photo