Facebook infiltré, un réseau nommé fléau ?

Publié le par Onee-Chan

facebook_tshirt.jpgVous le connaissez tous au moins de nom : Facebook, ce réseau social adulé des ados et dénigré par les sceptiques voire les méfiants.

 

Eh bien, il fait encore parler de lui dans l'actualité.

 

Pour ceux qui ne connaissent que de très loin, ce réseau social consiste à se faire de nouveaux amis à l'aveugle sur la toile, partager virtuellement  leur vie et celle de vos anciens amis ou même des connaissances de vos connaissances, leurs voyages, anecdotes, humeurs en direct, etc... Tout le monde ou presque est touché de près ou de loin par ce que l'on peut qualifier de phénomène.

 

Même ceux qui ne le souhaitent pas sont régulièrement conviés, pourvu qu'ils possèdent des boîtes mails et de vagues connaissances qui y aient adhéré, à rejoindre cette plateforme géante. En effet, Facebook aspire vos données personnelles et notamment vos contacts, pour entre autre essayer de les rallier à son panache blanc. Ainsi, vous êtes susceptibles de recevoir des e-mails d'invitation de vos amis sur Facebook autant de fois que vous apparaissez dans leurs bases de données.

 

Rassurez-vous, au bout de la deuxième fois on trouve le lien de désinscription plus rapidement.

 

Oui mais voilà, c'est sans fin car pas définitif et donc très rébarbatif lorsque l'on est dans le camp des récalcitrants.

 

Pire : Il est même arrivé à certains de s'entendre annoncer que leurs profils se trouvaient sur facebook alors même qu'ils n'y avaient jamais mis les pieds... Ca fait toujours plaisir, surtout quand on s'aperçoit qu'il est impossible de résilier la soi-disant inscription... Décidément c'est charmant (d'autant qu'aujourd'hui les employeurs en tiennent compte, en bien ou en mal selon les cas).

 

facebook.

 

Mais aujourd'hui on apprend - encore plus fort - qu'il va exister de faux profils créés par le gouvernement américain (dont on ne doute absolument pas qu'il sera imité par d'autres dans la foulée). Pour quoi faire me direz-vous ? Eh bien apparemment selon le Guardian du 17 mars 2011, l'armée américaine disposera de logiciels destinés à "manipuler les réseaux sociaux" afin "d'influencer les conversations sur Internet, et de répandre la propagande pro-américainedans le but de "contrer les extrémistes, ainsi que la propagande ennemie en dehors des Etats-Unis"

 

Le journal "Le Monde" nous informe que "La conception de ce logiciel s'inscrit par ailleurs dans un programme américain plus vaste, initialement développé en Irak, et destiné à contenir la présence en ligne des partisans d'Al-Qaida, et des ennemis de la coalition."

 

Le mot de la fin qui se veut rassurant : Il nous est affirmé qu'au vu du but poursuivi, aucune propagande ne sera faite "en anglais" nous disent-ils poliment, ce qui nous laisse supposer avec espoir que ce ne sera pas non-plus le cas en français, si vous lisez entre les lignes...?

 

Quand on sait - depuis que nous avons lu les articles de Momiji sur les sites de rencontres meetic et e-darling (à paraître bientôt) - que créer de faux profils est la méthode utilisée par les sites de rencontre pour attirer le chaland, c'est rassurant...!

 

Qui a vu le film "Les Infiltrés" ...?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Les chroniques

Commenter cet article

Deamone Iak 21/03/2011 18:49



Hm... je ne sais trop quoi pensé non plus defacebook même si j'avoue y avoir un compte...


il m'est arrivée à une période de ne plus vouloir de ce compte: j'ai donc changé mon nom et prénom, viré toutes mes photos... radical!